Thursday, 28 July 2016 10:13
Même si le génocide de 6 millions de Juifs par l’Allemagne nazie et ses collaborateurs est historiquement prouvé, les discours antisémites ont régulièrement tendance à renier ou à minimiser la Shoah.
Thursday, 28 July 2016 09:57
Il est possible de transmettre des idées sans les formuler directement. Parfois, il suffit de les suggérer, de les insinuer ou de les « impliquer », comme l’a démontré le philosophe du langage et linguiste britannique Paul Grice. 
Monday, 25 July 2016 11:43
Dans le cadre de discours antisémites, il n’est pas rare que les valeurs associées aux droits de l’homme soient employées à des fins de manipulation. Les personnes cherchant à répandre des messages haineux envers les Juifs détournent systématiquement les propos des institutions et des individus œuvrant pour la défense et le respect des droits de l’homme. De cette manière, elles cherchent à donner l’impression que les Juifs portent atteinte aux libertés fondamentales des non-Juifs. Cette technique, dans laquelle les agresseurs antisémites se font passer pour les victimes, leur sert à légitimer l’antisémitisme. 
Tuesday, 19 July 2016 15:03
L’antisémitisme désigne une hostilité envers des individus juifs ou perçus comme Juifs. Certains agresseurs préfèrent éviter d’attaquer ouvertement un groupe de personnes à cause de leur origine, de leur culture ou de leur religion et optent pour la manipulation. Ainsi, dans le cadre de discours antisémites, il n’est pas rare de trouver des procédés rhétoriques visant à légitimer la haine envers les Juifs. Le plus commun et sans doute le plus manipulateur de ces procédés consiste pour les agresseurs à se faire passer pour les victimes et à donner l’impression que les Juifs, qui sont pourtant les victimes directes de l’antisémitisme, ont le mauvais rôle.
Thursday, 14 July 2016 10:09
Selon les observateurs de Get The Trolls Out, Soros et Rothschild sont deux noms de famille qui reviennent fréquemment dans les médias. Pour nombre de personnes qui font référence à ces noms, il s’agit d’un procédé rhétorique leur permettant à la fois d’exprimer de la haine envers le peuple juif et de dissimuler le caractère antisémite de leur propos. 
Monday, 11 July 2016 15:15
Afin d’éviter les répétitions, nous utilisons généralement la catégorie des pronoms personnels. Certains de ces pronoms – tels que « je », « tu », « il » ou « elles » - désignent une personne en particulier. D’autres – et c’est le cas de « nous », « vous », « ils » ou « eux » - font référence à un groupe de personnes. L’emploi de pronoms personnels est très commun, ce qui peut, dans certains cas, rendre l’identification du discours haineux plus difficile. 
Page 2 of 3