Friday, 06 March 2020 19:34

Conseillère municipale incite à la discrimination religieuse

Agnès Cerighelli, conseillère municipale à Saint-Germain-en-Laye, a publié de nombreux tweets anti-Musulmans visant plusieurs candidats aux élections municipales en raison de leur origine maghrébine. Incitant à la discrimination à caractère racial, Cerighelli a soutenu que vouloir que Paris et Marseille soient dirigées par des maires maghrébines de confession musulmane était “trahir la France, son identité et son histoire”.  C’est l’analyse menée par la surveillance média internet en France du mois de février. 

Cet article fait partie du bilan de surveillance médias du mois de février, un aperçu mensuel des résultats les plus marquants de notre activité traditionnelle de surveillance des médias traditionnels et récents en Belgique, France, Allemagne, Grèce, Hongrie et au Royaume-Uni.

agnes cerighelli tweetDate de publication: 15, 16 et 17 février 2020

Auteur: Agnès Cerighelli, conseillère municipale à Saint-Germain-en-Laye

Média de diffusion: Twitter

Lien: http://bit.ly/Cerighelli-Elections2020

Description du contenu anti-Musulman :

Agnès Cerighelli, conseillère municipale à Saint-Germain-en-Laye, a publié de nombreux tweets anti-Musulmans visant plusieurs candidats aux élections en raison de leur origine. Son premier tweet à ce sujet était “ 2 maghrébines sont candidates pour la mairie de Paris?! Vraiment, en quelques années, la France a changé…#Paris#GriveauxGate”. 

De nombreux tweets racistes à caractère anti-musulmans ont suivi, exprimant son choc à l’idée que deux femmes musulmanes puissent être élues à des postes de haute fonction publique.  Cerighelli écrit : “ La république est laïque, la France est chrétienne. J’alerte formellement  @partisocialiste [le Parti Socialiste] et @lesRepublicains [Les Républicains]. Vouloir que Paris et Marseille soient dirigées par des maires maghrébines de confession musulmane c’est trahir la France, son identité et son histoire. #Elections2020FR” ; et “ Le problème le plus urgent à résoudre est de savoir qui peut empêcher Rachida #Dati de devenir maire de Paris et d’islamiser la capitale française. La naïveté de la France est terrible. Son élection n’a qu’un seul but : servir les théocratie musulmanes. #Paris2020”. 

Cerighelli insiste sur l’aspect de la trahison, accusant le maire de Saint-Germain-en-Laye d’être un traître à la nation en donnant son accord à l’édification d’une mosquée. “Tout Maire qui se prétend catholique et qui construit une mosquée est un apostat. Pire, c’est un traître à la Nation française.@Arnaud_Pericard, Maire DVD de #StGermainEnLaye est indigne d’être Maire de notre ville, berceau de la catholicité française. #electionsMunicipales2020 »

La fin du mythe : Avec cette série de tweets, Agnès Cerighelli, qui est une ancienne membre du parti LREM du Président Macron, incite à la discrimination à caractère racial à l’encontre des individus d’origine maghrébine et de confession (réelle ou supposée) musulmane. Les positions de Cerighelli impliquent que les Musulmans, aussi bien que les personnes d’origine maghrébine, ne devraient pas occuper de hauts postes d’élus de la fonction publique. La conseillère municipale diffuse des contenus infondés sur l’incapacité de deux candidats aux prochaines élections municipales. Ils sont présentés dans les tweets comme des dangers pour la démocratie car, selon Cerighelli ils ont l’intention d’« islamiser » la France. Ceci se base entièrement sur leur religion présumée, plutôt que sur les projets portés par les partis que ces deux candidats représentent ou sur les positions politiques qu’ils adoptent face aux problèmes ayant trait à l’intérêt commun. En disant que la France est chrétienne, Cerighelli apporte une interprétation excluante et simpliste de l’histoire et de l’identité française. Elle omet et efface la présence historique d’autres religions et groupes ethniques en France, créant la fausse impression d’un changement soudain et menaçant. Son argument selon lequel la société française est naïve vient perpétuer une rhétorique de victimisation, dans laquelle l’inclusion et la diversité culturelle sont reléguées au rang de désirs irrationnels et enfantins. Le Ministère de l’Intérieur a décidé d’engager des poursuites et la Licra - partenaire de GTTO en fera partie. La Licra a également condamné les propos de Cerighelli sur Twitter, et reçu un grand nombre de commentaires de soutien. Un peu plus tôt ce mois-ci Cerighelli a aussi été condamnée pour la publication tweets homophobes évoquant un « lobby LGBT » qualifié de « secte » utilisant des « méthodes dangereuses ». 

Pour aller plus loin :

Muslims and the secular city: How right-wing populists shape the French debate over Islam

Ahead of mayoral vote, Macron vows to tackle 'political Islam'

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.